Vino présente les vins du Médoc à Culinaria

CulinariaLogo
Portrait de Sophie Dierickx

Vino sera présent aux ateliers de Culinaria du 21 au 25 mai.

L'atelier Vino - coprésenté par l'historien Pierre Leclercq - retracera les grands menus de l’histoire qui seront sublimés grâce aux vins du Médoc.

Un voyage tout en saveur à travers les siècles
L’homme cuisine depuis toujours. De la découverte du feu à la cuisine moléculaire, il n’a cessé d’améliorer son ordinaire en l’agrémentant de divers raffinements gastronomiques.Nous traverserons ces siècles de saveur en nous interrogeant sur l’évolution des goûts, les apports des produits venus d’ailleurs, l’usage des épices et les brassages culturels.Trois exemples retiendront particulièrement notre attention et solliciteront nos papilles. La Rome antique, dont les prestigieuses denrées venues des quatre coins de l’Empire ont garni la table des Césars, la Renaissance et sa gastronomie italienne qui a envoûté les princes de toute l’Europe et enfin la Belle Epoque et ses cuisines de palaces tenues par le fameux Auguste Escoffier.

Mais quel serait le plaisir de la table sans un bon vin ?  Ce délicieux nectar est lui aussi produit depuis toujours et a agrémenté les repas de tous, des plus grands personnages de l’histoire aux simples villageois.Chacune des caractéristiques d’un vin lui permet de créer un accord parfait avec un plat et ce sont les vins du Médoc qui tenteront de relever ce défi. Nous associerons des vins plus structurés et tanniques à des sauces douces ou aigres-douces, les plats plus épicés s’exprimeront avec la complexité des vins de Pauillac. La rondeur des vins de Margaux se mariera à merveille avec des plats plus velouté.

Le principe de l’atelier 

Le vertigineux voyage gustatif à travers les siècles sera illustré par trois mets – antique, renaissant et de la Belle Epoque – caractéristiques de chaque époque et servis dans une vaisselle reconstituée à l’identique. Pendant que mijoteront nos trois plats historiques, nous humerons les parfums d’épices rares avec les commentaires de l’historien Pierre Leclercq. Il est impossible de savoir ce que l’on buvait à l’époque mais les vins du Médoc vont relever le défi d’associer ses huit appellations à ces trois plats historiques. Baudouin Havaux – éditeur du Vino Magazine – et Dirk Rodriguez – Rédacteur en Chef du Vino Magazine – se relayeront afin de mettre en valeur ces accords mets-vins.  

Retrouvez toutes les informations sur www.culinariasquare.com